L'intention positive

L'intention positive est le deuxième fondement de la P.N.L., il est aussi souvent le plus difficile à comprendre ou accepter. J'avoue avoir mis un peu de temps à me faire à cette idée que "derrière tout comportement il y a une intention positive". Je vous livre rapidement les premières pensées que j'ai eu à l'esprit quand en formation Maryse Chabrol a prononcé cette phrase, j'ai d'abord eu un doute quant à ce que j'avais entendu, n'avais-je pas manqué une information, puis rapidement j'ai pensé à ce que je considère comme de mauvaises actions - celles qui consistent à nuire aux autres. Et là, l'idée de l'intention positive à nuire à l'autre m'était inacceptable.

C'était parce que je n'avais pas encore compris que cette intention positive n'est pas tournée vers l'autre mais de soi à soi.

Prenons un exemple qui reste tolérable à entendre pour le plus grand nombre : celui du fumeur. Le fumeur sait qu'il dépense de l'argent pour nuire à sa santé. Disposant de cette information, nous pourrions supposer qu'il détient une motivation pour arrêter. Il n'est pas stupide, il entend les enjeux et allume une cigarette dès le réveil.

En dehors des adjuvants qui conditionnent l'addiction, il existe ce facteur de l'intention positive dont nous ne tenons pas compte par méconnaissance. Posons la question de ce que ressent le fumeur quand il allume la cigarette - quelquefois même avant le geste, Bien que sachant les dangers du tabac, cette cigarette lui apporte quelque chose de bon pour lui, l'intention positive est là. La cigarette du matin est souvent décrite comme celle qui réveille, celle de la journée comme celle qui permet de réduire ou de canaliser le stress, ou de se concentrer. La cigarette sert aussi souvent à masquer des émotions...

Pour modifier son comportement, notre fumeur devra donc trouver un autre comportement qui satisfait les mêmes critères, qui a une intention positive identique. Changer le comportement sans garder l'état de satisfaction qu'il génère crée un déséquilibre et entraîne d'autres problèmes

Écrire commentaire

Commentaires: 0